Arnaque à l’offre de remboursement Samsung

Ou comment booster les achats de smartphones

L’imagination des services marketing des grandes marques est sans limite pour recueillir des profils qualifiés. Samsung propose depuis plusieurs années, un remboursement de 30 € (offre en octobre 2018) sur l’achat d’un smartphone. A ce jour les modèles Galaxy J3, J5, J6, J6+ . Mais pourquoi ne pas les défalquer directement à la caisse du magasin ?  Trop simple !  Samsung a imaginé un parcours client particulièrement retors qui consiste à lui demander de constituer un gros dossier d’inscription. Il faut d’abord créer un compte personnalisé MySamsung comportant un profilage complet de l’acheteur (âge du consommateur, produits achetés, lieu d’achat, prévision d’achat d’autre produits, etc.). L’acheteur doit ensuite découper le code produit 13 chiffres et N° d’IMEI du smartphone, références censées être collées sur l’emballage mais qui n’y figurent pas. Pour finir, il faut envoyer le dossier complet à une adresse postale à Vitrolles.

Ce parcours de remboursement tortueux décourage probablement nombre d’acheteurs. Ceux qui vont jusqu’au bout de ce labyrinthe marketing, saisissent benoitement toutes leurs données personnelles et les fournissent à Samsung. C’est un des buts de l’opération. Cette collecte est pourtant très encadrée par les exigences du règlement européens RGPD du 25 mai 2018. C’est la preuve que les géants du numérique ne sont pas impressionnés par la législation sur l’utilisation des données personnelles.

Conditions du remboursement partiel pour l'achat d'un smartphone Samsung

Conditions du remboursement partiel pour l’achat d’un smartphone Samsung

Une arnaque qui perdure

Il suffit de se rendre sur le forum de l’association de défense des consommateurs Que Choisir pour comprendre que beaucoup de consommateurs sont piégés par cette arnaque qui perdure sans que la DGCCRF  (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) intervienne. En termes de droit, comme il est rappelé sur le site de Que Choisir, ces pratiques douteuses sont qualifiées d’abus de confiance. En effet, ceux qui achètent un smartphone Samsung et qui pensent le payer au final 30€ de moins suite à un remboursement hypothétique ne sont probablement pas remboursés mais cela peut les pousser à l’achat. L’incohérence volontaire de la part de Samsung consistant à demander des références qui n’existent pas (code produit 13 chiffres et N° d’IMEI sur l’emballage produit) est un indice fort qui fait supposer une opération de “remboursement” douteuse, une arnaque. Samsung, doté d’une équipe marketing très étoffée,  ne peut ignorer que ces références ne figurent pas sur l’emballage comme il est indiqué dans la procédure de remboursement.

Le délai de remboursement des 30 €  annoncé par Samsung est de 10 semaines mais les consommateurs peuvent toujours attendre, le constructeur coréen leur oppose dans la plupart des cas une fin de non recevoir, liée à une des multiples conditions draconiennes qui figurent dans la procédure de remboursement.

N’hésitez pas à témoigner sur ce blog pour parler de cette promotion douteuse de Samsung.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com