Blockchain: la révolution de la confiance – Laurent Leloup – Ed Eyrolles

Blockchain La révolution de la confiance - Laurent Leloup - Editions Eyrolles

Blockchain La révolution de la confiance – Laurent Leloup –
Editions Eyrolles

 

On en parle beaucoup mais elle est encore mal comprise, la blockchain est parée de toutes les vertus: ubériser Uber, éliminer les tiers de confiance, supprimer les organes centraux de contrôle, effectuer des transactions à couts minimes. Basée sur un processus de consensus distribué, la blockchain est une infrastructure de certification et de notarisation. Qu’entend t-on par blockchain ?  Ce livre s’attache à décrire son fonctionnement, les expériences en cours et les perspectives. La monnaie virtuelle Bitcoin, est le développement le plus connu de la blockchain avec Ethereum qui permet de gérer des contrats avec une unité de compte dénommée Ether comme moyen de paiement. Ethereum se distingue des autres blockchains, est une sorte d’ordinateur mondial constitué  par des milliers d’ordinateurs. Elle se distingue par les smartcontracts (contrats intelligents), à savoir du code qui enregistre ou exécute les termes d’un contrat lorsque les échéances arrivent à terme (prêt, émission d’une action, vote, contrat immobilier, traçabilité alimentaire, gestion des dossiers médicaux, etc.). Comme pour toutes les blockchains, la rupture de paradigme vient du fait que c’est le système qui garantit la confiance, pas ses agents.

Ethereum a été attaqué en juillet 2016 par des pirates pour un montant qui a représenté 10%  de la valeur d’un fond d’investissement décentralisé.  D’autres blockchains sont en cours d’expérimentation et interagissent entre elles. L’auteur rappelle que plus de 700 crypto-monnaies spécialisées, basées sur une blockchain existent aujourd’hui. Un long chapitre est consacré au Bitcoin, métaphore la plus concrète de la blockchain  sur le plan technique et fonctionnel. Le bitcoin fait appel à des technologies matures comme le cryptage asymétrique par échange de clés publique et usage d’une clé privée individuelle et repose sur un système distribué.

Des algorithmes connus au coeur de la blockchain

La blockchain  met l’accent sur la mise en réseau peer-to-peer et l’authentification cryptographique. Le chapitre pratique sur la blockchain explique en détail les deux méthodes pour valider les blocs. D’une part, le Proof of work (preuve de travail), appelé Mining, d’autre part, le Proof of Stake appelé Minting. La liste des applications n’a de limite que l’imagination des développeurs et celle des chefs de projets créatifs. Le livre en recense des dizaines (Gestion d’actifs, supply chain, lutte contre la contrefaçon, traçage des diplômes, e-commerce, fiduciaire, jeux, gestion des dossiers médicaux, immobilier, noms de domaines, smartgrids et smartcity, énergie avec la plateforme enerchain, plateforme collaborative décentralisées, réseaux sociaux PeertoPeer, vote, etc.). L’enjeu va être à terme de choisir une blockchain ou une base de données partagée, d’en déterminer la gouvernance et le droit et la technologie de blockchain  à adopter. Le futur dira s’il s’agit d’une simple évolution d’internet ou d’une autre rupture sociétale et économique.

L’auteur a dressé un tableau un peu touffu des blockchains tant le sujet est vaste et les projets en gestation et en quête de maturité. On devine qu’il a du faire des arbitrages et hiérarchiser une masse énorme d’information techniques, juridiques, économiques , métiers mais ce livre a le mérite de tenter une première synthèse et de d’appréhender une technologie qui dépasse la simple tendance.

 

L’auteur:

Laurent Leloup publie les quotidiens  Fineyear et Blockchain Daily News. En 2016, il a cofondé Blockness, une startup sur la blockchain ainsi que France Blocktech, l’association de l’écosystème blockchain en France.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com